Infos générales sur le Lot

Page extraite du site du site officiel de la Préfecture du Lot

Histoire

Le département du Lot a été crée le 29 janvier 1790 sur la base de l'ancienne province du Quercy. Il a été amputé de sa partie méridionale en 1808 au profit du Tarn et Garonne.

Le Lot est une terre de très ancien peuplement dont de nombreuses traces subsistent au niveau de sites préhistoriques de premier plan (grottes de PechMerle, de Lacave..

Le moyen âge fut une période de prospérité pour la région qui se trouvait sur la route des grands pèlerinages. Ses marchands et ses banquiers lui assurèrent un rayonnement international. Cette époque a légué un patrimoine architectural très important qui fait aujourd'hui la fierté du Lot.

La guerre de cent ans et plus tard les guerres de religion affectèrent durablement cette prospérité.

Au XIXème, l'esprit républicain s'est profondément enraciné dans le département, terre natale de Léon Gambetta. Cet engagement s'est traduit lors de la dernière guerre mondiale par une résistance contre l'occupant très active.

Pour en savoir plus

Géographie

Le département du Lot est une terre de transition entre le massif central et les plaines de la Garonne. Il couvre une superficie de 5230 km² ce qui le place au 72ème rang national.

C'est une succession de petites régions bien marquées. Le département est arrosé par deux rivières importantes : le Lot et la Dordogne. Le Célé, le Vers et le Vert sont les tributaires les plus importants du Lot.

L'espace central est occupé par les Causses. Il a été érigé en parc régional en 2000 et recouvre une nature d'une grande beauté dont les équilibres sont très fragiles. Il s'agit de vastes plateaux calcaires entaillés de vallées caractéristiques d'un relief karstique. De nombreux gouffres et résurgences révèlent la présence d'un réseau de rivières souterraines très dense.

A l'Est, les causses sont bordés par les contreforts de l'Auvergne, le Ségala et le Limargue. Il s'agit de terres d'élevage au sous-sol primaire où le châtaignier a trouvé son aire d'extension naturelle.

A l'Ouest, la vallée du Lot s'élargit pour laisser s'épanouir le vignoble renommé de Cahors. De part et d'autre s'étendent les régions du Quercy blanc et de la Bouriane.

Au Nord enfin, la vallée de la Dordogne constitue une région d'une grande douceur riche d'un patrimoine exceptionnel.

La démographie

Le Lot a été longtemps une terre d'émigration. Jusqu'en 1954, l'exode rural y a été massif. Depuis la tendance a été à un arrêt des pertes démographiques et à une lente progression de la population.

Le recensement réalisé en 1999 a permis d'établir la population lotoise à 160 097 habitants soit 2,3 % de la population de Midi-Pyrénées. Le département se situe au 88 ème rang national. Le taux d'urbanisation de sa population est de 33% contre 75% au niveau national.

La densité moyenne de population est de 31 h/km². Elle n'est cependant que de 7h/km² au niveau du causse central.

  FRANCE DEPARTEMENT moins de 20 ans 25,9 % 20,3 % de 20 à 59 ans 53,8 % 48,6 % 60 ans et plus 20,3 % 31,1 %

L'organisation administrative

Le département a pour chef lieu Cahors. Il est divisé en trois arrondissements :

  • Cahors (20 003 h)
  • Figeac (9 606 h)
  • Gourdon (4 882 h)

Il est composé de 31 cantons et de 340 communes.

La coopération intercommunale est fortement développée dans le Lot :
- Communautés de communes : 22
- Syndicats intercommunaux : 135

Le département est d'ores et déjà couvert par des pays en cours de constitution tels que définis par la Loi sur l'Aménagement du Territoire :

Pays bourian

Pays de Cahors et du Sud Lot

Pays de Decazeville-Figeac-Villefranche de Rouergue

Pays de la Vallée de la Dordogne

Parc régional des causses du Quercy

Juridictions auxquelles le département est rattaché:
- Cour d'appel : Agen
- Tribunal administratif : Toulouse
- Chambre régionale des comptes : Toulouse

L'économie

Revenu net moyen annuel par foyer fiscal : 74 720 F 80 030 F (Midi-Pyrénées) Salaire annuel moyen (Francs) : 105 000 F 123 000 F

L'agriculture

L'agriculture occupe dans le Lot un pourcentage de la population supérieure à la moyenne nationale. Ses productions composées aux deux tiers par des productions animales sont orientées vers des produits de qualité. Les produits dits de terroir représentent un quart de la valeur de la production lotoise.

Parmi les productions les plus importantes pour le département se trouvent par ordre décroissant : les bovins, le lait, le vin et les ovins (8 ème rang national. Parmi les productions participant à la notoriété du Lot on peut citer, outre le vin de Cahors et le vin des côteaux du Quercy, les palmipèdes gras, le cabécou (Rocamadour), les noix et la truffe.

L'agro-alimentaire a une part importante dans l'économie lotoise par ses performances (50% du chiffre d'affaires et 30% de la valeur ajoutée de l'industrie locale) et sa notoriété (confitures, foie gras, truffes, cabécou, .).

L'industrie

Le département du Lot se distingue par un tissu diversifié de petites et moyennes entreprises industrielles.

Réparties sur 7 bassins d'emplois, ces entreprises sont essentiellement concentrées dans 3 branches dominantes : la mécanique, l'agro-alimentaire, la construction électrique et électronique.

Dans ces secteurs dominants on distingue :

  • La transformation de palmipèdes gras à Gourdon (300 salariés)
  • La confiturerie à Biars-sur-Cère (800 salariés)
  • La construction et la rénovation de machines outils à Saint-Céré (350 salariés)
  • L'aéronautique à Figeac (1 100 salariés)
  • La construction électrique et électronique à Cahors (900 salariés)
  • La fabrication d'emballages de luxe pour parfum et cosmétiques à Souillac et Martel (900 salariés)

Les services

  Entreprises Salariés   Nombre % Nombre % . Hôtellerie - restauration et autres
hébergements
355 19,1 870 13,9 . Transports et télécommunications 170 9,1 1 050 16,8 . Services immobiliers - Locations de biens et
services
170 9,1 170 2,7 . Services financiers et d'assurances 95 5,1 900 14,4 . Services rendus aux entreprises 490 26,3 1 100 17,6 . Services rendus aux particuliers 580 31,2 2 160 34,6 . TOTAL 1 860 100 6 250 100

Le tourisme

Le département compte plus de 420 sites protégés et monuments historiques, (le tiers de ceux de la région Midi-Pyrénées qui compte huit départements). Fort de ces atouts, le Lot s'appuie avec détermination sur ce potentiel : le chiffre d'affaires du tourisme lotois croît régulièrement au point de représenter, avec l'agriculture et l'industrie, le 3ème secteur clé du développement lotois.

Un patrimoine culturel riche et diversifié
- des bastides (12) et villages de caractère
- 36 musées
- des villes d'art et d'Histoire
- des grottes et gouffres de grande notoriété : Padirac, Pech-Merle,...
- 420 monuments classés ou inscrits soit 1/3 du patrimoine régional
- 17 châteaux classés

Des activités de loisirs
- 1500 km de sentiers balisés :
- 750 km de pistes équestres
- 750 km de sentiers GR
- 1500 km d'itinéraires de promenade et petites randonnées
- pour la pêche, 400 km de rivières (2ème catégorie) et 1500 km de ruisseaux (1 ère catégorie)
- 28 lacs et plans d'eau
- 65 km de rivière navigable sur le Lot (tourisme fluvial)
- 31 centres équestres et poney-clubs
- 26 points de location vélo et VTT (totalisant 900 cycles)
- 30 points d'embarquement pour le canoë-kayak qui regroupent 2000 embarcations mises en location.